Arbon_cover_light.jpg
artwork: Kikko

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

ARBON CD TEASER 1

22 octobre 2014 L'Européen (Paris)
sortie du nouvel album "LE CAP ET LA BOUSSOLE"

www.leuropeen.info

Tél : 01 43 87 97 13


La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

13 janvier 2015

Vingtième Théâtre

7 rue des Platrières 75020 Paris

16 janvier 2015

Espace Albert Camus

1 Rue Maryse Bastié 69500 Bron 

29 janvier 2015

Le Rabelais Annecy

21 Route de Frangy 74960 Meythet

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Qu'on se le dise !

Abonnez-vous !

  • Flux RSS des articles

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… Pour en savoir plus: www.arbon-lesite.com
Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 08:07

La petite flamme est d'amour, mais elle est aussi de raison.

Au siècle des Lumières, on s'éclairait à la raison. L'Eglise voyait cela d'un mauvais oeil : certaines choses n'avaient pas à être mises en question ; penser par soi-même était inconvenant.

Diderot, qui n'était pas le moindre de ces « apporteurs de lumières », disait que s'il renonçait à la raison, il n'avait plus de guide. Il écrit, dans ses Pensées philosophiques : « Egaré dans une forêt immense pendant la nuit, je n'ai qu'une petite lumière pour me conduire. Survient un inconnu qui me dit : - Mon ami, souffle la chandelle pour mieux trouver ton chemin. Cet inconnu est un théologien. »

chandelle-eteinte-c-Samuntsim.png

Par arbon - Publié dans : Lu, vu, entendu... - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 1 septembre 2014 1 01 /09 /Sep /2014 08:51

dieu-le-pere-creation.jpg

Credo in unum Deum et patrem omnipotentem

Je crois en Dieu ? Pas sûr.

En tous cas pas le père et pas tout-puissant. Pas créateur du ciel et de la terre. Pas tel que nous le décrivent la Bible et le credo.

Je crois en un dieu fragile, d'une force toujours menacée. Je crois à la vulnérabilité de Dieu, au fait qu'il peut mourir, que c'est à l'Homme de le protéger. Je crois en la petite flamme qui est en chacun de nous, prête à s'éteindre si l'on n'y prend garde, et qui pourtant, pour le meilleur ou pour le pire, pourrait aussi tout embraser. Je crois à une source possible de chaleur et de douceur, à une lumière d'amour, à une aptitude à aimer. J'espère en elle.

Je crois en cette promesse qu'il nous revient d'entretenir, chacun, au cœur de nous.

chandelle

Par arbon - Publié dans : Le fil des jours - Communauté : partage
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 29 août 2014 5 29 /08 /Août /2014 08:49

On avait accusé Socrate de corrompre la jeunesse. Cela pourrait bientôt m'arriver. Voici le mail que m'adresse un de mes anciens étudiants de Sciences Po :

Je vous écris après avoir vu une vidéo de votre chanson sur La Fontaine et l’Ena. J’ai moi-même fait Sciences Po, et vous avez d’ailleurs été mon professeur d’introduction à l’art oratoire le temps d’une semaine en première année. Cinq ans plus tard, je m’apprête à passer l’Ena, non pas du tout pour devenir administrateur, mais pour m’en délivrer définitivement. Je me fiche profondément de l’Etat et de ses services. Mais j’espère avoir ce concours pour pouvoir y échapper véritablement. Je crois que votre parcours personnel est plus que suffisant pour comprendre ce raisonnement. Au delà de cela, je souhaitais vous dire que j’ai régulièrement suivi vos albums depuis cinq ans, qui sont magnifiques. Votre parcours, ou du moins le peu que j’en connais, me parait être atypique, immensément profond et humain. Il m’a souvent rappelé à moi-même. A la veille d’une nouvelle étape, je voulais vous remercier, et vous souhaite de continuer à « bien dispenser votre temps ».

Eviterai-je la ciguë ?

Socrate-cigue.png

Par arbon - Publié dans : Lu, vu, entendu... - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 27 août 2014 3 27 /08 /Août /2014 08:11

crapaud vert repet

Atelier d'écriture : écrire, chanter... Oser une mélodie, un thème, une histoire. Se lancer. Compter les notes, compter les syllabes. Trouver ce qu'on va mettre en mots. Trouver où tombent les rimes. Combien de vers ? Combien de pieds ? Réguliers ou non ? Voici l'esquisse d'un premier couplet. Imaginer un refrain. Comment poursuit-on ? Et si on écrit cela ici, alors il faut peut-être revenir sur le début... Bien dire les mots sur les notes. Se les mettre en bouche. Non, tel mot coince, il faut le changer. Voilà. On tient la première version de notre chanson.

Arranger. Répéter. Mettre en place l'exécution. Encore quelques petites corrections. Voici la version finale. Une idée de mise en scène ? Oui, Augustin F. se met à faire le crapaud.

Puis, en coulisses, s'échauffer. Assouplissements, respirations, vocalises. Régler les derniers détails, repérer les lieux, les obstacles, où se placer.

Enfin, monter sur scène.

Attention : en raison du risque de pluie, la représentation de La Fontaine / Brassens prévue ce soir au Mans aura lieu dans la Salle des Concerts, 52 rue du Port. Qu'on se le dise !

Par arbon - Publié dans : Nouvelles chansons - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 08:14

CMA14-Romain-et-Augustin-IMG_1899.JPG

Une petite fille, ou une jeune fille (je ne sais pas comment on doit dire : elle a douze ans) m'apprend qu'à sa génération, on distingue désormais dans la vie six tranches d'âge : les bébés, les enfants, les jeunes, les prévieux, les vieux, et les préhistoriques. Après le stade préhistorique, c'est la mort. Comme nos fils (26 et 25 ans) ne sont pas loin, je lui demande dans quelle catégorie elle les situe. - Prévieux, typiques !

Informés de cette nouvelle, les voilà légèrement sous le choc. Elle, elle est jeune, naturellement. (C'est une jeune fille.)

Par arbon - Publié dans : Le fil des jours - Communauté : Chroniques du temps présent
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 22 août 2014 5 22 /08 /Août /2014 08:11

Sur la plage. Il fait beau, la mer est basse, les enfants jouent : recherche de coquillages, pâtés, châteaux de sables, jeux de balles et de ballons. Les ustensiles de base des plus petits restent le seau et la pelle.

pates-de-sable.jpg

Citez-moi un domaine d'activité qui n'a pas été bouleversé par le numérique, et où tout se passe exactement comme il y a cinquante ans ? Les jeux de plage.

Par arbon - Publié dans : Le fil des jours - Communauté : Chroniques du temps présent
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 août 2014 3 20 /08 /Août /2014 08:59

Jeremie-Bossone-CMA14-c-Alain-Nouaux.jpg

Chansons et Mots d'Amou 2014 © Alain Nouaux

Jérémie Bossone chante depuis une dizaine d'années, et l'on attend toujours son premier disque (prévu pour février 2015). C'est un garçon au talent exceptionnel, mais il le dit lui-même : il ne rentre pas dans les cases. « Trop rock pour les gens de la chanson, trop chanson pour les gens du rock ». Il semble piégé dans cet entre-deux, alors qu'il défriche un genre : voix aiguë, voilée, envoûtante, musique électrique intense, textes baudelairiens d'une incandescence noire, comme d'ailleurs le personnage qu'il donne à voir sur scène : maigre, pâle, consumé, magnétique.

Bossone fait penser à Brel, par l'engagement enfiévré qu'il met à chanter certains titres. Il fait aussi penser à Bob Dylan, qui avait en 1965 à Newport laissé tomber la guitare acoustique pour un instrument électrique, et s'était mis à dos tous les amateurs de folk et de protest songs (cinquante ans plus tard, en France, les chanteurs "rive gauche", ceux qui ont quelque chose à dire, n'imaginent toujours pas qu'on puisse être un des leurs si l'on utilise un accompagnement de ce type). Et quand il chante Göttingen sur sa Telecaster, aussi singulier que cela puisse paraître, on entend qu'il devient Barbara.

C'est un romantique, enfant d'un siècle qui ne l'est pas. Comme Musset, il est venu dans un monde trop vieux. Y est-il venu trop tard ? Je ne crois pas. Il n'y a pas d'heure pour une voix comme la sienne, impressionnante et fragile, et distillant un charme rare, presque vénéneux.

 

Par arbon - Publié dans : Lu, vu, entendu... - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 18 août 2014 1 18 /08 /Août /2014 08:50

Salut-lfb-c-Joel-Mathieu.jpg

© Joël Mathieu

Marie Christine Barrault et moi-même avons le plaisir de vous informer que la prochaine exposition conjointe du haut de nos crânes, dans un élégant mouvement de bascule vers l'avant, aura lieu le 27 août prochain, dans les jardins de la cathédrale du Mans, à l'issue de la représentation de La Fontaine / Brassens.

Qu'on se le dise !

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Par arbon - Publié dans : Refrains & couplets - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 août 2014 4 14 /08 /Août /2014 08:41

Chansons et mots d'Amou a vécu cette année sa troisième édition, qui mettait entre autres à l'honneur François Villon et Boris Vian. Michel Trihoreau, écrivain et critique de chansons, a résumé ainsi l'esprit de notre festival : « Chansons et Mots d'Amou défie (...) comme Villon et Vian, les limites des genres », et fait « exploser littérature, poésie et chanson dans un large champ d’émotions variées et de bonne humeur avec comme règle absolue le respect du public par la qualité. »

Tout est dit. C'est exactement notre propos et notre ambition. Il faut croire que l'une et l'autre sont assez clairs, puisque c'est également ce qui ressort du sujet diffusé par France 3 le premier jour du festival (voir ci-dessous).

Je reviendrai plus tard sur certains aspects de cette édition, mais on peut d'ores et déjà trouver photos et témoignages sur notre page facebook : https://www.facebook.com/chansonsetmotsdamou.

Par arbon - Publié dans : Lu, vu, entendu... - Communauté : Virtuoses & cie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 13 août 2014 3 13 /08 /Août /2014 08:21

Pour en revenir à la pollution publicitaire de ce blog, il existe une solution que chacun peut mettre en oeuvre, et qui marche de manière extrêmement simple, sûre et efficace : c'est Adblock Plus. Cette extension débarrasse toutes les pages que vous visitez (pas seulement les miennes) des publicités qu'elles contiennent. On la télécharge ici :

https://adblockplus.org/fr

Simple-Adblock-IE.jpg

Elle s'installe sur tous les types de navigateurs, elle est gratuite, et fait partie de ces projets "open source" qui oeuvrent pour qu'Internet reste, au moins partiellement, ce qu'il était à ses débuts : un espace de liberté et de partage où il n'était pas question d'argent.

Lecteur, à toi de jouer !

Par arbon - Publié dans : Le fil des jours - Communauté : Chroniques du temps présent
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés