Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 06:19

Elle se glisse dans son lit, à côté de son mari, elle est très fatiguée, et elle parle, elle parle. Elle parle de sa fatigue et des raisons de sa fatigue, elle passe en revue à voix haute tout ce qu'elle a fait dans la journée, elle dit qu'elle est si fatiguée qu'elle n'arrive plus à garder les yeux ouverts, et lui, il lui répond : - Eh bien ferme-les. Et ferme-la. 

femme-en-fatigue.jpg

Repost 0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 06:40

Une essayiste, que je ne crois pas connaître, m'informe par courriel de la parution de son dernier livre, lequel propose « une lecture symbolique du 11 septembre qui vient marquer, avec l’effondrement des tours du World Trade Center, l’effondrement d’un monde ».

World_Trade_Center_9-11.png

Bien. Rien en soi de très original, car ce n'est pas le premier ouvrage, et ce ne sera pas le dernier, qui prend le sujet sous cet angle. En revanche, la phrase qui a retenu mon attention est celle qu'on peut lire un paragraphe plus loin : « L’archétype du diable vient titiller la société de ses multiples acceptions pour tour à tour nous étonner (Satan), nous effrayer (diable), réveiller les démons endormis (daimon/guide intérieur) et finalement apporter la lumière (Lucifer/ père des consciences) d’une société future en gestation ».

Ce que je trouve ici admirable, ce ne sont pas ces variations sur les figures du Démon, qui relèvent d'une fantasmagorie fastidieuse, fatigante et dont on peut, à mon sens, très bien se dispenser. Non: c'est l'audace inconsciemment provocatrice et humoristique, lorsqu'on vient d'évoquer le 11 septembre, de l'expression tour à tour. L'emploi de cette tournure est remarquable, justement parce qu'on ne sait pas s'il est subtil, ou de très mauvais goût.

Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 06:48

Les soirs de fête, certains se réunissent en famille ou avec quelques amis, boivent deux ou trois bonnes bouteilles qu’ils sont fiers de partager en disant « goûte-moi ça ! », et s’efforcent de ne pas se mettre au lit trop tard, car ils ont du travail le lendemain.

D'autres dansent, crient, dépensent, se rendent dans des soirées privées, font du tapage dans les rues en sortant, le monde est à eux, leurs voitures mugissent, la fumée de leurs cigares dessine un plumet à leurs chapeaux.

D'autres enfin montent sur le toit de leur maison, par petits groupes, ou en couple de préférence. Peut-être aperçoivent-ils au loin le feu d’artifice. Ils sourient, s’embrassent, font des vœux. Si la lune est présente, ils s’allongent sur les tuiles ou les ardoises, dans la douceur du soir, pour s’endormir dans sa clarté.

lune-toits-paris.jpg

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 06:02

Coree-du-Nord.jpg

Admirable pays que la Corée du Nord. La société ne cesse d'y magnifier sa ressemblance avec celle des fourmis, tout en mettant en évidence, de manière éclatante, la supériorité de l'homme sur l'insecte : car de massifs rassemblements d'individus, qui expriment, nous dit-on, la liesse spontanée d'un peuple (ici, à l'occasion du troisième essai nucléaire du pays), s'y forment sans que rien de chaotique ne se manifeste dans la foule, sans qu'aucun excité ne saute de joie, sans que nul ne se laisse aller aux désordres de l'exultation intempestive et ne casse l'agencement parfait de l'ensemble.

Je me demande néanmoins ce qui se passe si celui qui est en plein milieu est pris d'une soudaine envie de pisser.

Repost 0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 06:12

On trouve parfois d'étranges photos sur Facebook. Celle-ci particulièrement, que j'ai baptisée Big Mother is watching you.

Big-mother-c-Ivette-Del-Valle-Tarrago.jpg

© Ivette Del Valle Tarrago

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 06:23

Les mentions concernant les dates de péremption qui figurent sur les emballages des produits alimentaires révèlent quelque chose des mentalités des consommateurs concernés. Là où le français écrit « à consommer de préférence avant le », ce qui induit l'idée que la consommation, passée cette date, se fait à vos risques et périls, le néerlandais indique « tenminste houdbaar tot », c'est-à-dire « se conserve au moins jusqu'au ». La formulation est objective et ne concerne que le produit. Plus positive, moins inquiétante, elle est aussi moins protectrice qu'en français, où l'on cherche à guider l'attitude du consommateur. 

tenminste-houdbaar-tot.jpg

L'anglais dit "best before". Difficile de faire plus concis. Cependant, on ne sait pas trop si ce "best" se réfère à l'optimum de conservation du produit, ou s'il suggère le meilleur comportement de consommation. Peu importe, en l'occurrence, mais on voit que la qualité d'une langue synthétique sera d'être efficacement floue, alors que la logique des langues analytiques les contraint parfois à être inutilement précises, et à adopter, naturellement pour ainsi dire, un point de vue

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 06:09

L-idiote-Beaurevers.jpg

Les Parisiens ont trois soirs encore pour venir me voir jouer l'Idiote (mais je ne suis pas tout seul...)

La pièce est vive, la troupe brillante et sympathique, et d'après ce que j'entends de la scène le public rit beaucoup. Moi, je m'amuse d'autant plus qu'on m'a confié deux rôles diamétralement opposés : celui d'un grand banquier (ci-dessus) qui saute sa femme de chambre, et (ci-dessous) celui d'un brave gardien de la paix.

Pour réserver: conference.et.compagnie@gmail.com

L-idiote-Sevigne---Gardien-paix.jpg

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 06:22

Deux comédiens prennent une petite collation avant la première de leur nouvelle pièce. -Ah ! Ça fait du bien. J'avais un trou. - Non, tu avais un creux. Pour les trous, on verra tout à l'heure. 

souffleur.jpg

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 06:32

J'ai animé il y a quelque temps un atelier d'écriture. Juste après m'avoir présenté aux participants, et à titre d'échauffement, l'organisateur a proposé à tous un exercice d'écriture sous contraintes : composer, en trois minutes, un quatrain contenant les mots plume, cuisine, et tortue. Je m'y suis prêté moi aussi, et je viens, par hasard, de retrouver la feuille de papier. J'avais imaginé deux versions :

J'ai dans mon livre de cuisine
Une recette de tortue :
« Il faut la tuer pour qu'on en dîne »
La plume de l'auteur, hélas ! n'en dit pas plus

Tortue-de-mer-peinture-sur-plume-c-Brigitte-Sanches.jpg

Peinture sur plume de Brigitte Sanches

Une tortue s'en vient qui trotte et se dandine
Elle s'est travestie des plumes d'un dindon
Et se trémousse à la porte de ma cuisine :
- Si tu peux, attrape moi donc.

Repost 0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 06:43

Toi

picasso-peintre-et-modele.jpg

© Picasso Le peintre et son modèle

Quand je peins la beauté, le modèle, c’est toi
Quand je pars au combat, le bouclier, c’est toi
Quand monte la tristesse, le sanglot, c’est toi
Quand je vais mon chemin, mon étoile, c'est toi
Quand j’éclate de rire, ma voix forte, c’est toi
Quand mon corps devient ivre, son eau-de-vie, c’est toi
Quand mon esprit chavire, la déraison, c’est toi
Quand je suis dans la nuit, ma bergère, c'est toi
Quand l’orient va pâlir, l’aurore, c’est toi
Quand je marche au désert, la brûlure, c’est toi
Quand le soleil dévore, l’oasis, c’est toi
Quand le monde se tait, le silence, c’est toi
Quand j’ai le cœur léger, la chanson, c’est toi
Quand le lilas embaume, le printemps, c’est toi
Quand je hurle à l’amour, l'embrasement, c’est toi
Quand la graine est féconde, la récolte, c'est toi
Quand la bouche rend grâce, la prière, c’est toi
Quand j'ai des certitudes, la question, c'est toi
Quand ma poitrine saigne, le poignard, c’est toi
Quand j’ai tout oublié, la liberté, c’est toi
Quand le ciel se referme, l’espérance, c’est toi
Quand les années m’emportent, le présent, c’est toi
Quand je tombe à genoux, la terre, c’est toi
Quand j'implore la paix, la colombe, c’est toi

Quand volera ma cendre, ce coup de vent, c’est toi 

(d'après Rumî)

Repost 0