Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 06:42

fight.jpg

On n'arrête pas d'innover en matière de gestion du personnel. Il paraît que la formule à la mode, dans les sociétés qui se veulent performantes, c'est "up or out". Autrement dit, on ne reste plus à un niveau donné de responsabilités (même si c'est celui où on est bon). La montée est impérative ; sinon, on sort.

Du point de vue du salarié, le message va se comprendre ainsi : ou bien tu es capable de prendre la place de ton chef, ou bien tu gicles. C'est sauvage, mais c'est clair. Cela veut dire qu'il faut progresser, non pour faire mieux, mais simplement pour survivre. Les organisations étant par nature pyramidales, puisqu'il y a davantage de gens à la base qu'au sommet, plus on va s'élever dans la hiérarchie, moins les places seront nombreuses, et plus on sera incité, de facto, à dégommer son supérieur. "Winner" et "killer" deviennent synonymes. En fait, on retrouve exactement la loi de la jungle : manger ou être mangé. Pour des gens qui comme moi ont été éduqués dans l'idée que tout l'effort de la civilisation - et toute sa grandeur - consiste à essayer de se soustraire à la brutalité de la nature et à protéger les faibles, c'est un choc d'en être revenu là.

Le choc est d'ailleurs d'autant plus grand qu'une telle politique est imbécile et largement inefficace. Elle relève essentiellement d'une posture idéologique. Le credo libéral dans lequel nous baignons nous déforme le jugement, et nous rend inaptes à reconnaître que les hommes peuvent être motivés par autre chose que l'argent, le pouvoir, ou la peur, et que le management par le stress est inopérant à terme. Mais bon... J'affirme ça, mais il faut dire que je suis "out" depuis un bon bout de temps. 

Les théoriciens du management devraient cependant se méfier. Je connais de plus en plus d'éléments jeunes et brillants qui, vu les conditions qui y règnent, refusent de rester dans le monde de l'entreprise, ou simplement de s'y impliquer. Confrontés à la logique "up or out", ils choisissent de vivre en dehors. La règle ne leur convient pas. Or si un jeu n'attire pas de nouveaux joueurs, à terme, ce n'est pas bon pour le jeu...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

gaillard 03/08/2012 10:13

out ou peut être avec une longueur d'avance!