Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 07:56

velvet-revolution.jpg

Pour revenir à La Fontaine et Brassens, puisque je me suis mis à réfléchir au plaisir que me procure leur fréquentation, je dirais ceci : on peut ne rien ignorer de l'injustice du monde et des faiblesses des hommes, et en rendre compte sans pathos, sans révolte, sans colère, sans désespoir. On peut même, par une heureuse disposition de caractère, s'en amuser. C'est rare, mais c'est le cas de nos deux amis. 

Il existe en masse, et depuis toujours, des gens pour s'émouvoir, s'indigner, protester, redresser des torts, appeler au combat, et vouloir changer le monde. Ceux-là, on n'en a jamais manqué. Et d'ailleurs, les peuples les aiment, car ils font écho à leurs angoisses. Mais sont-ils, sur le long terme, utiles ? Beaucoup moins, certainement, qu'ils ne sont disposés à le croire. Les personnes qui, à mon sens, sont infiniment plus précieuses, ce sont au contraire celles qui, tout en étant parfaitement lucides sur les imperfections de la nature humaine, savent non seulement ne pas crier, mais sourire : celles qui savent se distraire du spectacle de notre vaine agitation, à l'échelle de l'espèce ; celles qui se divertissent d'observer que tout ceci compose « une ample comédie aux cent actes divers / et dont la scène est l'Univers », ou qui chantent que s'il avait fallu qu' «enfin tout s'arrangeât / depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent / au paradis, sur Terre, on y serait déjà ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cepheides 13/03/2013 14:46

Parfaitement dit !