Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 07:15

rat-punk.jpg

photo Farfouille

Nous sommes plusieurs à avoir songé à La Fontaine en apprenant qu'un rat avait, en début de semaine, fait sauter l'électricité de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, empêchant ainsi le refroidissement du combustible radioactif d'un établissement déjà fort mal en point.

D'après l'AFP, on pense que « le rat, conducteur, aurait pu faire jonction entre deux connexions électriques et faire disjoncter les équipements. » Ah ! Comment peut-on, quand l'histoire est si belle, manquer à ce point de bonheur dans l'expression ? Si le rédacteur avait eu le style du fabuliste, voici comment il aurait conté l'affaire : « Dans un vieux réacteur nippon / Un rat surgit de Terre assez à l'étourdie », eût-il écrit en guise d'introduction, avant de décrire l'animal aménageant son nouvel ermitage à coups de griffes et d'incisives, afin d'y subsister à son aise, pour en arriver à l'accident fatal: « Sire Rat mordillait, et fit tant par ses dents / Qu'un vieux câble rongé disjoncta tout l'ouvrage ».

Hélas, jamais un La Fontaine n'embrassa la carrière de grand reporter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cepheides 23/03/2013 16:47

Nos journaleux, hélas, sont tous formatés de la même façon... Plus encore, s'il s'avérait que l'un d'entre eux se risque ainsi à "sortir des sentiers battus", il ne serait probablement pas publié
tant la mode est à l'uniformité appelée à tort "professionnalisme"...