Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 07:39

manifestation-anti-caricatures-mahomet-grozy-tchetchenie-19.jpg

Grozny, 19 janvier 2015 © Musa Sadulayev AP SIPA

Dieu, que le monde est complexe ! Les pays musulmans s'embrasent pour la couverture d'un journal. Des centaines de milliers de personnes descendent dans la rue et hurlent au blasphème. Un dessin que je juge anodin insulte violemment leur foi.

Je ne comprends pas ce qui se passe. Mes valeurs sont celles de la Republique, mâtinées d'un fond de chrétienté. J'aimerais donc qu'on se lève aussi en masse contre les meurtres (décapitations, lapidations) et les massacres dont les images, hélas, sont visibles un peu partout. Des innocents qu'on égorge, un prophète qu'on caricature : il n'y a pas photo. Mais comment se fait-il que l'évidence qui me frappe soit exactement à l'opposé de celle qui frappe tous ces gens ?

Circonstance aggravante, nous avons perdu la distance, le recul, le délai de réflexion. L'internet a rendu la Terre supra-conductrice. Chacun est en contact instantané avec tout le monde. Les émotions se frictionnent. Plus d'intimité, plus d'entre soi. Mon voisin n'est plus seulement M. Durand ou Mme Martin. Il est aussi tchétchène, nigérien, pakistanais. Sa colère m'irrite. Ma légèreté l'exaspère.

Mes pensées d'aujourd'hui se résument ainsi : nous avons un putain de gros paquet d'efforts à faire pour tenter de cohabiter agréablement !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cepheides 20/01/2015 19:23

Apprendre à vivre ensemble ? C'est mission impossible : 2000 ans d'histoire et des dizaines de civilisations disparues sont là pour nous le démontrer. Tout au plus pourra-t-on apprendre à vivre
dans un équilibre forcément précaire où chacun commerce avec l'autre mais en le surveillant tout particulièrement. Homo sapiens étant un animal grégaire et belliqueux (il a éliminé tous ses
concurrents directs, le dernier étant Néandertal), il ne peut progresser que par la confrontation. S'il cesse de s'agiter et de chercher noise à l'autre, il dépérit et meurt. Ceux qui pensent (ou
espèrent) le contraire vivent dans un monde de bisounours...