Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 06:40

Une essayiste, que je ne crois pas connaître, m'informe par courriel de la parution de son dernier livre, lequel propose « une lecture symbolique du 11 septembre qui vient marquer, avec l’effondrement des tours du World Trade Center, l’effondrement d’un monde ».

World_Trade_Center_9-11.png

Bien. Rien en soi de très original, car ce n'est pas le premier ouvrage, et ce ne sera pas le dernier, qui prend le sujet sous cet angle. En revanche, la phrase qui a retenu mon attention est celle qu'on peut lire un paragraphe plus loin : « L’archétype du diable vient titiller la société de ses multiples acceptions pour tour à tour nous étonner (Satan), nous effrayer (diable), réveiller les démons endormis (daimon/guide intérieur) et finalement apporter la lumière (Lucifer/ père des consciences) d’une société future en gestation ».

Ce que je trouve ici admirable, ce ne sont pas ces variations sur les figures du Démon, qui relèvent d'une fantasmagorie fastidieuse, fatigante et dont on peut, à mon sens, très bien se dispenser. Non: c'est l'audace inconsciemment provocatrice et humoristique, lorsqu'on vient d'évoquer le 11 septembre, de l'expression tour à tour. L'emploi de cette tournure est remarquable, justement parce qu'on ne sait pas s'il est subtil, ou de très mauvais goût.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cepheides 15/04/2013 16:03

Dans le pathos empreint de religiosité absconse que tu cites, je reste persuadé que l'auteur ne s'est même pas rendu compte que sa tournure de phrase pouvait être mal interprétée...