Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 06:00

Le même Oswald dont je parlais hier me fait parvenir sa dernière production, Instants du jour et de la nuit: une soixantaine de haïkus, six cents mots peut-être, pas plus, pas même l'équivalent de vingt-cinq "tweets"... Mais des instantanés poétiques d'une délicatesse merveilleuse, sourdant de pages blanches aussi immaculées que muettes, comme autant de gouttes chargées de la substance de la vie.

 

collé au plafond
                           un lézard
         comment voit-il le monde ?



                                   le soleil chauffe encore
                 mais l’ombre est fraîche
est-ce l’âge ou l’automne ?



entre les dalles du perron
             fredonne
                        un pissenlit

 

            le vent couvre l’étang
                      de rides éphémères
                 les miennes ne s’en iront pas



           quelques amis sur la terrasse
                                       parmi les rires
                                                 rien que sa voix 

 

Tout se tient sur la limite, au point le plus subtil de la distillation d'une sensation en langage. Les mots condensent l'essence du regard et de la pensée. Ce qui affleure est incroyablement fragile et concentré. Juste en dessous, on entend l'intense beauté du silence.

lezard.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

annick 19/04/2013 08:46

Ces haiku sont ils publiés ? Où?

arbon 19/04/2013 10:49



Non. Si j'étais encore éditeur, je les publierai tout de suite...