Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 07:20

Une question a occupé l'esprit humain pendant des siècles, qu'on risque de ne plus se poser avec l'avènement du livre numérique ; abruptement formulée : peut-on se torcher avec un bouquin ?

Curieusement, les sages des différentes civilisations ont généralement répondu par l'affirmative, tout en tenant parfois des raisonnements opposés. Je distinguerai globalement deux écoles : les pragmatiques et les idéologues.

Les premiers sont admirablement représentés par Lord Chesterfield, aristocrate et homme de lettres anglais du XVIIIè siècle. Dans ses Lettres à son fils, Lord Chesterfield donne en exemple « un homme qui était si bon ménager de son temps qu'il ne voulait pas même en perdre cette petite portion que la nature l'obligeait de passer à la garde-robe : il employait tous ces moments-là à repasser les poètes latins. Il achetait, par exemple, une édition ordinaire d'Horace, dont il déchirait successivement quelques pages, les emportait avec lui dans cet endroit, commençait par les lire et ensuite les envoyait en bas (...). C'était autant de temps de gagné. »

odes-horace.jpg

Les plus beaux specimens des seconds se recrutent, sans surprise, chez les fondamentalistes religieux. C'est ainsi qu'un certain Ash-Shams [ad-Din] Ar-Ramli, mort en 1004 ap J.C, dit qu' « il est interdit d'utiliser les livres respectés comme les livres de hadith et de fiqh pour le nettoyage anal après la défécation ». En revanche, « les livres qui ne sont pas respectés, comme la Torah et le Nouveau Testament, qui sont connus pour être corrompus et qui ne contiennent pas le nom du Très-Haut, peuvent être utilisés pour se nettoyer le derrière après défécation ».

On voit qu'il faut emporter aux toilettes, dans un cas des livres à lire, dans l'autre des livres à ne pas lire, mais que dans les deux cas il est permis (voire recommandé) de les utiliser pour, comme dit Fourest, s'absterger le fondement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacques Langlois 09/01/2012 10:26

Si je me servais de livres pour ça, je n'utiliserais que la table des matières. Mais, en fait d'abstersion, je vote blanc.

arbon 09/01/2012 11:57



Blanc ? Quelle classe !