Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 06:16

L'une des premières chansons que j'aie apprise, c'est le Petit cheval, de Paul Fort. Une histoire triste. 

C’était un petit cheval blanc
Tous derrière tous derrière
C’était un petit cheval blanc
Tous derrière et lui devant

Le paysage est sombre, la pluie est noire, il n’y a jamais de printemps. Le petit cheval est courageux, il va devant, il est toujours content. A la fin il est tué par un éclair, blanc comme lui.

petit-cheval.jpg

Pas de morale, pas de justice, pas de réconfort. Le monde est dur et absurde. Soyez brave ou soyez pleutre, l’histoire se terminera de la même façon. Qu'est-ce qui m'a plu, dans cette chanson ? L’élégance qu'on peut avoir dans la vie. Ça ne fait pas grande différence, sauf... sauf qu'à la fin, il se peut qu'elle donne à quelqu'un l'envie de faire un poème, que d'autres, dans le mauvais temps, pour se donner du coeur, auront peut-être envie de chanter.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cafardages 21/09/2012 19:28

triste et beau comme souvent

Muriel 21/09/2012 11:02

Ce qui est déchirant et presque insoutenable dans ces vers incarnés par la voix et la guitare de Brassens, c'est (qu' /)

Il n'y avait jamais de printemps / Ni derrière ni devant !"

C'est la solitude du petit cheval blanc qui trace le chemin pour les autres, affrontant, essuyant sans relâche les intempéries et la dureté du monde, sans qu' aucun signe précurseur d'une embellie
n'apparaisse, sans qu'aucun souvenir d'une lumière réconfortante ou de beauté ne le soutienne. Et l'on croit deviner que son courage ne lui vaut aucune gratitude de la part des hommes.

Mais il y a une touche de lumière dans l'univers sombre de cette chanson : c'est la robe blanche du petit cheval blanc. Qui symbolise son allant, vaille que vaille, sa foi à lui :
"Il était toujours content"
Le petit cheval ne vivait pas les choses comme nous les interprétons de l'extérieur : il avait la flamme, aimait sa tâche et sa mission, c'était un pur. Il semble qu'il n'ait pas été malheureux
dans cet univers de désespérance.

LN 21/09/2012 11:01

Peut être est-ce l'art thérapie qui sauve de la morosité. j'ai toujours détesté cette chanson alors peut-être vais je apprendre à la regarder d'un autre œil.Belle journée à toi et Claudine.