Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 06:23

aventure.jpg

On part toujours la fleur au fusil, voilà la vérité. On fait confiance à son étoile, on s'engage de bon cœur, on se dit que l'aventure sera fraiche et joyeuse. Et puis un jour, on commence à déchanter. La perspective initiale écrasait longueur et durée. Les semaines, les mois ou les années se mettent peu à peu à vous paraître interminables, et les pentes trop raides, et les vents contraires et violents.

On comprend alors que l'aventure est une séductrice, toujours grisante et belle lorsqu'elle se présente à vous. On perçoit ses attraits, on les grossit, on ne voit qu'eux. On sous-estime ses mauvais côtés. On n'est pas pour autant nécessairement naïf. On connait les risques. Mais, pour des raisons liées au désir d'entreprendre, ou de voir du pays, ou de changer les choses, ou de se fuir soi-même, on décide de les considérer comme accessoires, ou même comme des agréments nécessaires au projet, lequel n'aurait aucun sel sans obstacles, aucun prix sans difficultés à surmonter.

Il parait que les joueurs sont plus optimistes que la moyenne des gens. Ils surestiment leurs chances de gagner, c'est pourquoi ils achètent leur billet de loto. Mais ils voient bien qu'il y a toujours quelqu'un qui gagne, et ils se disent: pourquoi pas moi? Nous sommes tous pareils. Nous jouons, nous parions, d'une manière ou d'une autre. C'est la vie qui nous amène à ça. Peut-être, en définitive, reste-t-il au fond de chacun d'entre nous quelque chose de la mémoire du spermatozoïde qui a gagné sa course folle vers l'ovule dont nous sommes issus.

Nous sommes tous des fils et filles de vainqueur. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bertrand 22/05/2013 13:00

Certes mais nous n'avons pas tous une bonne tête de vainqueur... François Pignon.