Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 07:09

Je suis en train de mettre une video en ligne sur Facebook, lorsqu'un message apparait à l'écran pour me signifier que mon fichier est trop gros, et qu'il faut en choisir un autre.

Quelqu'un expliquera peut-être un jour aux ingénieurs de Facebook qu'un fichier ne s'évalue pas uniquement par son poids en mégas ou gigas, et que son contenu a aussi de l'importance. En l'occurrence, c'est la video de La Fontaine / Brassens que je voudrais partager, et il m'est difficile de la remplacer par le film de ma première communion, au simple motif qu'il serait moins lourd (exemple absurde, aucun film de ma première communion n'a été tourné).

Annuler.png

Quoiqu'il en soit, je me vois contraint par le système de renoncer au téléchargement. On me demande donc de l'annuler. Ce que je fais. Et c'est ici qu'intervient une jolie subtilité dans le dialogue homme-machine. Car celle-ci me redemande (voir la photo) si je suis sûr de bien vouloir annuler. Non, je ne souhaite pas annuler, puisque je désire au contraire que cette video soit mise en ligne, mais bon, puisque le site le refuse et que j'ai compris que je n'ai pas d'autre choix qu'annuler, je ne m'obstine pas davantage, et je clique sur Annuler.

Erreur. En répondant Annuler à la question Souhaitez-vous vraiment annuler, j'ai annulé l'annulation. Du coup, je suis reparti pour un tour, sans autre issue que de suivre à nouveau la procédure, puisque mon fichier n'a pas, entretemps, maigri d'un octet. Deux fois, trois fois, je tourne en rond dans cet échange avec l'ordinateur, dont il devient évident, avec la répétition, que la courtoisie dont il use avec moi est de pure façade, et que ses messages hypocrites n'ont de cesse de m'obliger à endosser formellement la décision de faire l'inverse de ce que je veux.

Pour finir, de guerre lasse, je passe aux aveux. Je confirme tout ce qu'il veut. Je réponds à l'opposé de ce que j'ai spontanément envie de répondre pour affirmer le contraire de ce que je pense. Je sors éreinté de ce labyrinthe logique, mais j'en sors. Ma video n'est pas en ligne, pourtant, le sentiment qui domine, c'est une sorte de lâche soulagement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires