Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 06:39
Pour sa scène ouverte de dimanche, Hervé Dalmais me demande :
- Aimerais-tu m'envoyer des slogans de ton cru pour 68-08 (pas nécessairement politiques) et des utopies que tu aimerais voir arranger notre monde?...

Je ne sais pas. J'ai toujours pensé (penché) du côté de Molière ou de Brassens. Respectivement :
Et c'est une folie à nulle autre seconde / De vouloir se mêler de corriger le monde
et
Le pluriel ne vaut rien à l'homme et sitôt qu'on / Est plus de quatre on est une bande de cons

Je me méfie des foules, et des bonnes intentions. Je n'ai jamais été dans une manif, je n'ai jamais signé une pétition. Pas nécessairement par désaccord avec les motifs de protestation, mais seulement par retenue. Pour ne pas ajouter du bruit au bruit, du désordre au désordre.

Mais la question d’Hervé me travaille plus que je n'aurais cru. Est-ce pour ne pas refuser une main tendue ? Est-ce pour être enfin un peu solidaire, que je suis tenté pour une fois de sortir de ma réserve ? (entendre ce mot dans le double sens de réticence et de discrétion). Est-ce pour la chaleur de l'échange, pour l'élan fraternel?

Il m’arrive assez souvent d’accompagner ma femme à la messe. Mon moment préféré, c’est celui du signe de paix. On serre la main, ou on embrasse, les inconnus à côté desquels on est placé. Ça force à se regarder, à se parler, à se sourire. Ça force à donner et à recevoir. (Tout ceci devient si rare, dans un monde d’écrans).

Alors voici mon utopie, pour ta journée, Hervé. Demande à ceux qui seront dans la salle du centre FGO-Barbara dimanche de faire la même chose. De se donner une accolade ou un baiser fraternels. D’échanger un signe de paix.
 
N’est-ce pas Gandhi qui disait : « Soyez vous-même le monde tel que vous voulez qu’il soit » ?

Muhammad Yunnus, prix Nobel de la Paix, et sa fille Dina

Partager cet article

Repost 0

commentaires