Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 06:06

Ce génie de Racine que j'évoquais avant-hier me remet en mémoire d'autres cours de français plus lointains encore.

En quatrième et en troisième, au lycée Buffon à Paris, j'avais pour professeur de lettres (français latin grec) Monsieur Lavoux.

Monsieur Lavoux était d'avis que la langue écrite n'était pas là que pour être lue. Il voulait aussi qu'elle fût dite. Il était sensible au son des mots et des phrases, et maintenant que j'y pense, c'est sans doute lui qui le premier m'a mis sur la voie de la musique des mots.

C'est ainsi qu'il nous expliqua un jour que la plus mauvaise note qu'il pouvait mettre à un devoir, c'était trois. Bien sûr, disait-il, si on se contente de présenter son cahier de notes à la lecture des parents pour signature sans commentaire, on s'en tient à l'ordre arithmétique, et 0,1 ou 2 sont inférieurs. Mais imaginons que la note soit communiquée aux parents par oral, et que le père ou la mère demande à son rejeton rentrant de classe: "alors, fiston, qu'est-ce que tu as eu comme note aujourd'hui", alors ce trois, avec son "tr" qui roule dans l'oreille et vrille le tympan, fait beaucoup plus mal. Un, deux, ça sonne doux, ça ne s'entend presque pas. Mais trois, TRRRROIS...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

anonyme 19/04/2008 16:57

trois pour moi ce n'est pas une note que jaurais pu avoir lors d'un cours de français mais le souvenir de Que vouliez-vous qu'il fit contre TROIS,Qu'il mourût ou.....ET CE TROIS martelé dès la première scène par notre jeune professeur de français qui nous fascinait toutes :elle avait un si joli tailleur vert ! Cétait dans un lycée de filles ...ii y a bien longtemps et on étudiait Corneille