Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 06:03

Je me souviens d'un lointain cours de français de 1ère dont toute la durée (deux heures) avait été exclusivement consacrée à commenter le célébrissime "mais quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes". Ça avait fini par me mettre hors de moi.
"- Monsieur, avais-je dit au professeur, il est impossible que Racine ait pensé à la moitié seulement des choses que vous nous racontez.
- Vous avez sans doute raison, Arbon. Mais c'est ça, le génie".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jacques langlois 15/04/2008 10:44

Sauf erreur, cet alexandrin d'"Andromaque"commence par "Pour qui..." et non pas "Mais quels...". La mémoire d'Arbon prise en défaut? La chose est suffisamment rare pour être (en toute amitié) relevée!
Autre souvenir de classe ancien (hélas): en hypokhâgne, j'avais eu quelques heures pour répondre à cette question:"Qu'est-ce qu'un beau vers?" Accablé d'ennui à cette perspective ou particulièrement mal luné ce jour-là, je choisis de n'en citer que deux, qui ne doivent rien au génie de nos tragédiens et poètes: "Le train ne peut partir que les portes fermées" et "Tout condamné à mort aura la tête tranchée".
Ce contre-pied, qui n'avait, je l'accorde, rien de génial, me valut un zéro pointé et l'opprobre de mon professeur de lettres et de certains de mes condisciples!

arbon 15/04/2008 12:32


Tu as raison! Je suis pris en défaut. Comme quoi deux heures n'étaient pas suffisantes puisque sur dix mots, j'en ai oublié deux! Et même -quitte à rectifier- trois, puisque ce n'est pas nos têtes,
mais vos têtes, sur lesquelles ça siffle.
Pour les beaux vers, avec le premier tu me coupes l'herbe sous le pied: j'ai rédigé une petite chronique à paraître dans quelques jours intitulée "le génie du métro" où je cite le distique complet.
Avec le second, c'est moi qui te coupe le pied, car pour prétendre à la beauté classique de l'alexandrin ton vers a un pied en surnombre, qu'il conviendrait donc de lui trancher, en plus de la
tête.