Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 07:40
Il se peut que Michel Serres et moi, nous contribuions bientôt à étendre à la chanson le champ de travail des tintinologues.
On se souvient que dans « l’Oreille cassée », Tintin part à la recherche d’un fétiche précolombien volé au musée ethnographique. Or, ce fétiche arumbaya fait l’objet d’un couplet d’une chanson encore inédite, intitulée Couper-Coller, que nous avons écrite, Michel Serres pour les paroles et moi pour la musique, et que nous créerons à l’Essaion le 12 mars.


fetiche.jpg© Hergé-Moulinsart

Pour mémoire, Michel Serres a bien connu Hergé. Tintinologue lui-même, il a publié il y a quelques années «Hergé mon ami », aux éditions Moulinsart.



(Je suis impatient de lire à ce sujet la réaction de mon ami Jacques Langlois, un des meilleurs connaisseurs au monde d’Hergé et de son œuvre.)

Partager cet article

Repost 0
Published by le facteur - dans Lu - vu - entendu...
commenter cet article

commentaires

Jacques LANGLOIS 11/03/2008 14:23

Petite correction si d'aventure un spécialiste passait par là: la chanson d'Henri Colas ne date pas de 1959, comme écrit un peu vite, puisqu'elle a été créée à l'occasion de la fête annuelle de "Coeurs Vaillants" au Vélodrome d'Hiver à Paris en 1938 et a fait l'objet , dans la foulée, d'un 78 tours. Qu'on se le dise!

Jacques LANGLOIS 10/03/2008 14:30

Que l'éclectique Michel Serres, déjà auteur de variations érudites sur le fameux fétiche, s'amuse avec toi à chanter sur le thème, me réjouit et titille ma curiosité...Mais qu'il ne se prenne pas pour un précurseur! La chanson s'est déjà intéressée à Tintin. Sans parler des ritournelles sur le thème reprises en choeur par les troupes scoutes avant-guerre, je citerai "La chanson de Tintin et Milou" écrite par Henri Colas en 1959. Sur l'autre face du 45 tours, il y avait, c'est bien normal, une 'Chanson du Capitaine Haddock" : là, ils s'étaient mis à deux( Jean Frédéric et Maurice Montfort). Plus près de nous, si j'ose dire, citons le Martin Circus en 79 avec "Notre meilleur copain, c'est Tintin" et, à la suggestion d'Hergé lui-même -hélas- l'inénarrable "Comme Tintin" de l'inévitable (alors) couple Chantal Goya-JJ. Debout(1981). Plus estimable, une chanson d'Henri Tachan en 79, sous le titre "Pas Tintin", que voici:

J'étais petit, j'avais pourtant de la jugeote
Je dévorais "Tintin" comme la plupart d'mes potes
En me disant tout bas "Ce type là est trop fort"
En découvrant déjà comment cacher la mort
Milou, Milou
Mais pas Tintin
J'étais déjà marlou
Mais pas crétin

De "Rackham Le Rouge" en "Secret de la Licorne"
Ce puceau à houppette était bien trop surhomme
Et pourtant nulle fille à genoux à ses pieds
Aucune tête blonde dessus son oreiller
Haddock, Haddock
Mais pas Tintin
J'me sentais pas pédoque
Plutôt marin

Au pays de l'or noir, avec lui j'appareille
Les deux frères siamois de la police veillent
Et j'en riais déjà comme on rit à Guignol
Quand sur les poulagas pleurent des coups de grolle
Dupont, Dupond
Mais pas Tintin
Je préférais deux flics cons
À un malin

Avec le professeur, je marchais sur des lunes
J'aimais déjà les fleurs tournesols de fortune
Comme lui, j'étais sourd, j'étais frêle et rêveur
On se moquait de lui et j'avais gros au coeur
Tryphon, Tryphon
Mais pas Tintin
J'étais déjà Gnafron
Mais pas Le Saint

Chaque année, je relis toutes tes aventures
Tintin, petit Zorro sans sexe et sans blessure
Je mesure le mal que, gosse, tu as fait
En leur faisant, bon Dieu, croire que j'étais parfait
Hergé, Hergé
Dans tes bouquins
La vedette est sifflée
Elle fait tintin
Hergé, Hergé
Dans tes bouquins
La vedette est sifflée
Elle fait tintin
Hergé, Hergé
Dans tes bouquins
La vedette est sifflée
Elle fait tintin

Pour être complet(?), il faudrait aussi traquer les clins d'oeil "culturels"comme , par exemple,chez Sardou (avec sa maladie d'amour qui court dans les coeurs "de 7 à 77 ans"), Régine dans la version française d'"Azzuro" ("pendant que tu lis Tintin") ou Souchon("La grande aventure...Tintin" dans son Bagad de Lann-Bihoué).
Bref, rien d'impérissable encore...A défaut d'être les premiers, Serres et toi avez tout de même un boulevard devant vous!
Amitiés
Jacques

cepheides 08/03/2008 17:54

Salut Jean-Pierre. Tintinologue moi-même, je suis avec intérêt ta collaboration avec M. Serres et, d'une manière plus générale, tout ce qui concerne ta carrière : ton blog, excellent, y contribue d'ailleurs fortement. A mon tour de te signaler que j'édite un blog chez over-blog sur des sujets concernant la science (astronomie, paléontologie, médecine, etc., tous sujets qui me passionnent). Si, d'aventure, cela t'intéresse (ou pour te changer les idées), n'hésite pas à venir me rendre visite et faire remarques et suggestions (sous un pseudo reconnaissable par moi de préférence). L'adresse est la suivante :
http://cepheides.over-blog.com
A bientôt, peut-être.
Bruno Sérignat

arbon 08/03/2008 18:25

Bonjour BrunoContent d'avoir de tes nouvelles, et merci de ton commentaire. Je suis allé sur ton blog, c'est plein d'articles passionnants! J'ai lu notamment le débat sur les thèses créationnistes. Or par hasard, ce matin, en recherchant une illustration, je suis tombé sur ceci, qui est étonnant. Va lire le chapitre sur les fourmis: je suis sûr que tu trouveras matière à une réponse.Amitiéshttp://sobhanak.canalblog.com/archives/miracles_des_creatures/index.html