Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 06:21

Quand mai 68 arriva, j'avais quatorze ans. J'étais en seconde. Je me souviens d'A.G. interminables où l'on passait des heures à débattre de la façon dont on allait voter. A main levée? A bulletin secret? –Votons là-dessus! –Mais comment? J'en conçus une méfiance spontanée pour les mouvements de masse. Les résolutions finalement adoptées contenaient des mots définitifs dont j'étais apparemment l'un des rares à entendre sonner le creux. Je me souviens aussi qu'on me somma publiquement et fermement à deux ou trois reprises de prendre position sur des sujets dont je n'avais pas la moindre idée. Mes réponses désinvoltes me valurent d'être copieusement sifflé par la foule, et escorté ironiquement par elle jusque dans les latrines à la turque de la cour de récréation.

wc---la-turque.jpg
Un autre « camarade » eut droit au même traitement. Dans l'affaire, on nous malmena un peu. Je ne compris rien à tout ça. Je passai totalement à côté de l'enthousiasme révolutionnaire de l'époque. On dressa des barricades. Tout le monde se mit en grève. Le pays s'arrêta. Je me souviens de de Gaulle à la radio: "Je dissous aujourd'hui l'Assemblée nationale". Et quelques jours plus tard, d'une vibrante manifestation gaulliste aux Champs-Elysées, à côté de laquelle je passai également. On marchait beaucoup. La parenthèse mit encore trois ou quatre semaines à se refermer. Arrivèrent les vacances. De fait, on y était déjà depuis longtemps.

shadock-mai68.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires