Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 06:27
Dieu vomit les tièdes

Cette dame me dit : - Dieu vomit les tièdes. Vous savez, c'est dans Saint Jean. Dans l'Apocalypse. Dieu vomit les tièdes. Dans ce cas, je suis une vomissure de Dieu. Etre vomie, est-ce une modalité particulière de création ? Si oui, comment fait-il les autres ? Chie-t-il les chauds ? Crache-t-il les froids ? On ne nous dit rien là-dessus. C'est dur à avaler, vous savez, des paroles comme ça.

Je vois bien qu'elle est en colère, et je ne la trouve pas spécialement tiède dans son expression. Je comprends ce qu'elle veut dire. Moi aussi je me sens tiède : pondéré, mesuré, raisonnable. Ce sont des qualités utiles à la vie sociale. Je les apprécie. Je les revendique. Mais je comprends aussi Saint Jean. Dieu ne passe pas par des gens comme moi. Il a besoin d'exaltés, de fervents, de généreux qui vont à la rencontre de leurs frères en détresse. Il a besoin de personnes qui vont au-delà d'elles-mêmes et savent donner aux petits, aux blessés, aux faibles, aux marginaux, du temps et un espoir d'amour. Il a besoin de gens qui sortent de la tiédeur douillette de leurs maisons, avec un cœur bouillant pour combattre l'extrême froideur dans laquelle le monde enferme ceux qui n'ont rien.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céphéides 22/04/2015 16:58

Dieu a également besoin de fanatiques religieux décidés à exterminer ceux qui ne partagent par leur conviction. Il n'est pire extrémiste que ces gens persuadés (par qui ?) d'avoir raison et, surtout, de bénéficier de la reconnaissance de leur "créateur" pour missions accomplies. Les dictatures religieuses sont bien pires que les dictatures civiles car elles promettent, en plus, l'au-delà. Il est glaçant de constater toute la force de cet obscurantisme en un siècle qui se veut de lumière. On l'aura compris, les exaltés - surtout d'un Dieu - me font peur. Et de la peur à la révolte, il n'y a qu'un pas.

arbon 23/04/2015 08:19

Je suis aussi d'accord avec ça. Il faudrait toujours avoir l'esprit critique, et penser par soi-même, à la manière de Montaigne : « Quand Mahomet promet aux siens un paradis tapissé, paré d'or et de pierreries, peuplé de garces d'excellente beauté, de vins, et de vivres singuliers, je vois bien que ce sont des moqueurs qui se plient à notre bêtise, pour nous emmieller et attirer par ces opinions et espérances, convenables à notre appétit de mortels ».