Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROCHAINS SPECTACLES

Arbon

arbon #1809 DEF DSC09796 ld

Le 9 mai à 21h00
Le café parisien
21210 SAULIEU
Réservations cafeparisien@wanadoo.fr
www.cafeparisien.net

Le 18 mai à 21h00
Acropolis Hill
7 rue Mousson ATHENES (Grèce)

Le 29 mai à 20h00
Quinze ans du Diable Vauvert
Rockstore
20 rue de Verdun 34000 MONTPELLIER

Le 6 juin à 20h30
Le caveau
42 grand'rue 57050 LORRY-LES-METZ
http://lecaveau.com.over-blog.com/

Le 16 juin à 20h30
New Morning
7-9 rue des petites écuries 75010 PARIS
www.newmorning.com

Le 8 août à 18h00
Festival Chansons et Mots d'Amou
Arènes 40330 AMOU
www.chansonsetmotsdamou.fr

contact : production@plasetpartners.com

La Fontaine / Brassens

Affiche-lafontaine-brassens 4faces carré

le 12 août à 21h30
83320 CARQUEIRANNE

le 11 septembre à 21h00
Festival Eclats
La Halle 26220 DIEULEFIT

Contact Diffusion : Jean-Luc Grandrie
SEA ART
86 rue de l'Ecole 77720 BREAU
Tel : 01.64.38.70.91 Port : 06.31.16.31.78
E-mail : seaart@wanadoo.fr / jl.grandrie@gmail.com

https://www.facebook.com/lafontainebrassens

Rechercher

Les albums

COVER IPAP arbonCD

 

arbon #1809 DEF DSC09796 ld Arbon cover light

« Les chansons d'Arbon sont intelligentes, fines, légères, secrètes, un peu comme la musique de Couperin, un peu comme du La Fontaine, un peu comme la poésie de Brassens. Et renouer avec cette tradition, avec une légèreté et une fraîcheur contemporaines, est d'une certaine manière un chef d'oeuvre. » (Michel Serres, de l'Académie française)

Archives

Avant de traverser les nuages

undefined

Depuis janvier 2008, ARBON vous invite à découvrir sur ce blog les fils qui relient ses chansons, sa vie, son travail d’auteur-compositeur, ses inspirations, ses humeurs, l’air du temps et la vie comme elle va… 
4 février 2015 3 04 /02 /février /2015 07:53

Je parlais de bugs. Overblog m'a fait migrer il y a peu vers un nouveau système de publication, qui est hélas beaucoup moins pratique que le précédent, et qui en est infesté. Si, par exemple, pour une date donnée, je remplace l'article initialement programmé par un autre (ce qui m'arrive souvent...), ce nouvel article n'est pas pris en compte, et le système ne garde en mémoire que l'alerte sur l'article que j'ai décalé... Mais je suis aussi dans l'impossibilité de choisir désormais la taille des images que je publie, de même que de les centrer sur ma page (ou alors, au prix de contorsions considérables en allant tripatouiller le code html...). Je ne peux plus non plus avoir un aperçu synthétique des brouillons d'articles en cours, ni classer mes images. Bref, c'est NUL, et d'autant plus que le retour au statu quo ante est impossible...

Overblog : pourquoi continuer à faire bien quand on peut faire merdique ?

Cette version « améliorée » (?!) d'Overblog existe en fait depuis 2013, et voici plus de dix-huit mois qu'on me promettait monts et merveilles si je me décidais à l'adopter. Mais avant de faire le saut, j'ai pris la peine d'aller voir les réactions des autres utilisateurs. Comme elles étaient très négatives, je n'ai pas bougé. Et puis Overblog s'est mis à menacer de ne plus référencer les blogs qui n'auraient pas basculé vers le nouveau système avant la fin du mois de janvier 2015. C'était probablement du bluff, mais je suis tombé dans le piège.

(J'exècre l'état d'esprit de ces sociétés – Facebook et Google en tête – qui vous présentent les évolutions de leur service comme des progrès, alors que leur seul but est de simplifier leur travail, et / ou de faire plus de fric avec vous.)

Partager cet article

Repost 0
Published by arbon
commenter cet article

commentaires

cepheides 04/02/2015 16:07

Encore moi : je ne l'avais pas vu mais mes deux précédents commentaires sont titrés sous le nom - assez baroque - de Valentin le désossé. Pourquoi ? Mystère ! Mais c'est bien Céphéides qu'il fallait lire ! Décidément over-blog...

Valentin le désossé 04/02/2015 16:04

Un autre exemple de limitation chez over-blog : ayant écrit rapidement mon commentaire précédent, j'ai fait une faute (un futur pour un conditionnel dans la dernière phrase), eh bien, une fois publié, il m'est impossible de corriger alors qu'il suffit de cliquer sur "modifier" chez eklablog... et chez bien d'autres hébergeurs !

Valentin le désossé 04/02/2015 15:57

J'ai exactement le même problème. Deux de mes blogs ont migré vers la nouvelle plate-forme d'Over-blog avec exactement les défauts que tu décris. Pour mon blog principal (le blog de céphéides), j'ai refusé jusqu'à ce jour de migrer au risque de ne plus être référencé par eux (mais je n'en ai rien à battre, me faisant référencer ailleurs par bien meilleur qu'eux); de plus, membre premium, je paye un abonnement annuel et on verra s'ils oseront me faire migrer de force (sur un de mes blogs déjà migré, j'ai perdu nombre de commentaires !). J'ai ouvert un nouveau blog littéraire et ai choisi eklablog et, là, c'est la divine surprise : statistiques automatiques toutes les heures, facilité déconcertante pour écrire un nouvel article en wysiwyg. Je ne sais pas pour les images mais, vu la simplicité des mises en pages... Si mon blog scientifique ne comprenait pas aujourd'hui plus de 1500 pages et des milliers de commentaires, je n'hésiterai pas à partir !

chiffaut 04/02/2015 09:39

oui mon cher Jean Pierre je connais les mêmes difficultés si bien que je ne fais plus autant d'articles...
c'est en effet galère !